Les fenêtres qui parlent.

Dans les rues de la métropole, lorsque je me balade à pied, il n’est pas rare que j’aperçoive affichées aux fenêtres des habitations, des annonces de particuliers, que ce soit pour promulguer des manifestations associatives (tournoi de sixte le weekend de la pentecôte, super loto salle Dinant…), pour trouver un emploi (nourrice agrée cherche bébé à garder, couturière cherche travaux de retouches…), d’autres fois pour vendre des objets devenus trop encombrants (à vendre meuble tv, canapé d’appoint…) et même dans certains cas, pour exprimer un mécontentement manifeste (propriétaires de chiens je suis à la ramasse, gratuité du stationnement pour les riverains de la rue Gallieni…). C’est à partir de ce même constat que le RESO ASSO METRO eut l’idée, il y a environ dix-neuf ans de cela, d’organiser un événement où les particuliers confiraient en toute complicité et avec transparence leurs fenêtres à des artistes pour que ces derniers les décorent. C’est ainsi que sont nées « Les Fenêtres Qui Parlent », une manifestation organisée chaque année dans certains quartiers de Lille et des villes environnantes. Lors de la dernière édition, ont participé des artistes comme : Freaks The Fab, Moogli, Thadès, Violent Rabbit… Ce rendez-vous rencontre aujourd’hui un succès tél, qu’il s’exporte maintenant en dehors de nos frontières comme à Montréal où il existe désormais une version québécoise des Fenêtres Qui Parlent. Le prochain volet de cet événement culturel se déroulera à partir de demain, samedi 4 mai jusqu’au 25 mai 2019. « Pour plus d’informations : http://www.resoassometro.org/index.php/fqp

Violent Rabbit, Les fenêtres qui parlent édition 2018 Wazemmes.
Please follow and like us:

2 réflexions sur “Les fenêtres qui parlent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *